Fac, le grand merdier, le livre de Pierre Lunel est sorti en librairie cette semaine. D'après Le Figaro, c'est un tableau sans concession que fait le délégué interministériel à l'orientation. L'auteur se plaint du manque de moyens des universités et du non investissement des professeurs « repliés dans un égoïsme mal dissimulé. »

Il revient sur la question de l'orientation et préconise « un accompagnement personnalisé, une information concrète et vivante sur les métiers. »

La présentation du rapport sur l'orientation, prévue initialement avant la fin de l'année 2006, n'arrête pas d'être repoussée. Le rapport serait dorénavant annoncé pour fin mars. Y aurait-il un problème ?