Visit_001.jpg Je vous en avais parlé ici et ici. Avec Thierry Boy, nous avions décidé de proposer aux professionnels qui interviennent dans le domaine de l’information et (ou) de l’orientation des jeunes, une « randonnée-rencontre » sur Second Life.

Cette visite a eu lieu hier soir. 23 inscrits avec en bout de course une quinzaine qui ont pu suivre la visite.

Nous avons découvert quelques environnements particulièrement beaux mais là n’était pas l’objectif principal de la visite.

Nous nous sommes transportés sur une sim qui se veut une reproduction de la région du Baden-Würtemberg. Nous avons sillonné la sim « Second chance » gérée par l’association Plant it 2020. L’objectif de cette sim est de sensibiliser à la déforestation de la forêt tropicale.

Notre périple passait aussi par la bibliothèque francophone. Le site SLObserver a fait un article sur cette bibliothèque aujourd’hui. Hugobiwan Zolnir, le responsable de ce lieu nous a accueillis chaleureusement en nous expliquant qu’on pouvait dans ce lieu vaste et lumineux accueillir des rencontres et des expositions. Je lui ai promis de reprendre contact.

Nous avons ensuite pu nous téléporter sur Gaïa, haut lieu de la francophonie. Ce lieu d’information et de conseils est un incontournable de Second Life pour les francophones. Nous nous sommes retrouvés pour finir sur Baobab. Le projet s’appuie sur un partenariat avec le ministère de l’écologie et du développement durable.

Au total huit lieux ont été visités.

Que penser de cette soirée ? Pour ma part, j’ai savouré le plaisir de voir ceux qui découvraient pour la première fois Second Life. Satisfait aussi d’avoir pu apporter quelques précisions quand à la philosophie des lieux que nous avons parcourus. Merci aussi à Ramallo et à Oli pour le coup de main et les conseils.

Mais… géré un groupe d’une quinzaine de personnes ne permet pas d’être suffisamment disponible, c’est dommage. Comme trop souvent, Second Life était surchargé. Trop de monde ! Un lundi soir ! Il faut vraiment que Linden Labs mette en place des solutions. Résultat, certains d’entre nous ont été bloqués, voire ont été éjectés de SL ce qui les as contraint à se reconnecter.

La visite a duré deux heures. J’espère que celle-ci aura permis la réflexion autour de ces mondes virtuels dont l’actualité est particulièrement riche en ce moment. Fred Cavazza nous annonce même ce soir une cérémonie : Les Virtual Worlds Awards qui auront pour objet de récompenser l'innovation et la créativité au sein des univers virtuels. Il y aurait quatre catégories : art, technologie, commerce et culture.

J’ai reçu aujourd’hui par mail deux nouvelles inscriptions pour cette visite. Je n’avais pas prévu au départ d’en faire d’autres, ne souhaitant pas devenir le guide touristique de Second Life mais s’il y a d’autres demandes, pourquoi pas… une dernière fois ! Vous connaissez mon adresse mail.

Et vous qui avez fait cette première visite, qu’en avez-vous pensé ? Si c’était à refaire, que changeriez-vous ? Et puis, pensez-vous que nous pourrions avoir des expérimentations concernant les questions d’information-orientation des jeunes sur Second Life ? Amis lecteurs, les commentaires vous sont grands ouverts. Au plaisir de vous lire.