Ce sont donc en fait 82 % des internautes qui ont utilisés au moins un service web 2.0 dans les 12 derniers mois.

70 % des utilisateurs du web cherchent l’avis d’autres clients avant de choisir un produit. 51 % ont déjà donné leur avis sur internet, concernant des entreprises ou des marques dont ils sont clients. 19 % des internautes ont dénoncé de mauvais comportements de sociétés. Ce dernier chiffre est totalement inexploitable puisqu’il aurait fallu connaître le nombre de personnes ayant à se plaindre des agissements d’une entreprise pour juger ensuite si la dénonciation sur Internet était une pratique courante.

76 % des internautes ont consulté les comparateurs de prix, 68 % ont fréquenté les forums, 61 % les blogs, 54 % partagé des photos ou des vidéos en ligne, 45 % des réseaux sociaux, 36 % ont participé à des chats dans l’année qui précédait l’étude.

Si on demande aux internautes, leur consultation de services web 2 dans le dernier mois, les chiffres restent importants. 61 % des internautes ont consulté les comparateurs de prix, 58 % ont fréquenté les forums, 42 % les blogs, 37 % partagé des photos ou des vidéos en ligne, 30 % des réseaux sociaux, 24 % ont participé à des chats.

70 % des internautes sont contributeurs d’au moins un service du web 2.0. 39 % participent à un ou plusieurs réseaux sociaux. Et la fréquence de contribution est élevée !

64 % des internautes disent qu’Internet a profondément changé la manière dont ils s’informent sur les entreprises. 41 % aiment utiliser Internet pour tenter de peser sur le comportement des sociétés.

TNS Sofres constate que 8 % des internautes ont eu l’occasion de donner leur avis sur leur entreprise. L’étude a tenté de distinguer les sujets sur lesquels s’expriment les internautes, mais l’échantillon est suffisamment non significatif (65 personnes) pour que je ne le développe pas ici.

La dernière partie est très intéressante. 71 % des internautes pensent que les entreprises pourraient créer des blogs où les salariés seraient autorisés à s’exprimer librement. 19 % des internautes estiment même que c’est indispensable. Les internautes dans les mêmes proportions pensent que les entreprises devraient intervenir sur des forums où l’institution est mise en cause pour avancer ses idées.

Plus étonnant encore, 44 % pensent que les entreprises devraient demander aux salariés de témoigner sur des sites de recrutement. 38 % vont même jusqu’à penser qu’il faudrait faciliter la création de communautés de salariés de l’entreprise sur Facebook.

Les chiffres de cette étude montre une véritable transformation des usages. Ils méritent à mon sens d’être confirmés sur un échantillon plus important et vraiment représentatif. Cette enquête n’a en effet porté que sur 1 010 personnes et l’échantillonnage ne s’est pas fait à partir d’un système de quotas (catégorie socioprofessionnelles, répartition géographique, etc.)

Il est donc indispensable de confirmer ou non ces résultats. Si cette évolution se trouvait confirmée, elle démontrerait de façon indiscutable que les institutions (entreprises, services publics, administrations) ont pris un retard considérable. A suivre…