Chez les 13-14 ans, l’activité média et multimédias commence dès avant 7h du matin et finit après 23h. Les jours non-scolarisés, on constate une diminution des usages de la radio mais une augmentation de tous les autres usages : lecture presse écrite, Internet et surtout télévision. Si la consommation de la télévision est une activité qui se fait souvent en famille, Internet est bien davantage une activité individuelle.

La consommation de la télévision chez les 4-14 ans ne diminue pas lorsque le foyer est équipé d’Internet.

L’étude précise que ce sont les moins de 15 ans qui apprennent la pratique « des écrans » à leurs parents et signale qu’un enfant de 4 ans sait prendre une photo à partir d’un téléphone portable.

Pour conclure, Médiamétrie confirme que la relation des enfants aux écrans est multiple et combinatoire. Il ne faut pas considérer les enfants comme des victimes passives, ni sous-estimer leur capacité à manipuler les images pour se construire.

Si les jeunes d’aujourd’hui sont des « digital natives », n’oublions pas que les moins de 15 ans sont aussi les enfants d’Internet.