Baisse.jpgUne circulaire a été envoyée récemment aux Directeurs régionaux de la jeunesse et des sports.

Dans cette circulaire, le soutien au réseau Information jeunesse est réaffirmée avec une baisse de la ligne budgétaire de 7 % prévue en 2009 et de 38 % en 2010.

C’est l’aspect « centre de ressources » qui est défini comme la priorité pour les structures dites de « premier niveau » (CIDJ, CRIJ et CIJ Ile de France).

Il est également précisé que ces structures devront développer leurs actions vis-à-vis des jeunes plus particulièrement isolés, en milieu rural et urbain, en relation avec les acteurs de la cohésion sociale, associatifs ou institutionnels.

D’autres coupes drastiques sont prévues. On peut noter le dispositif « Envie d’agir », pour soutenir les projets de jeunes, qui diminue de 60 %. Même si on sait que la fusion Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP) – Centre Information Documentation Jeunesse (CIDJ) n’aura pas lieu, on sait que l’avenir de l’INJEP est tout à fait incertain. Il est par ailleurs annoncé que les missions des intervenants du secteur jeunesse « seront revues et rationalisées ».

Pour ce qui est des Maisons de l’emploi, le blog Emploi et Création précise que chaque Maison de l’emploi devrait recevoir en 2009, 384 434 euros contre 430 773 euros en 2008, soit une baisse de 10,5%.

Le budget des missions locales et PAIO semble inchangé à 162,6 millions d’euros pour 2009. (PLF 2009 Travail et Emploi)



Autres billets traitant d'un thème similaire :

Les structures d'animation des missions locales en 2009

Les appels d'offres se généralisent

Des hauts et des bas