Au sujet de la RGPP (révision générale des politiques publiques), qui suscite tant d’inquiétude pour les services publics d’information, je vous propose tout d’abord une vidéo du Syndicat d’Education Populaire –UNSA Education (SEP), produite et réalisée par l’association Ma Lucarne.

Cette vidéo commence par une approche très doctrinale mais qui permet sans doute une meilleure compréhension. En fait cette vidéo démontre le danger de la seule logique de rentabilité dans une politique de service public. Ses auteurs appellent à un large diagnostic et débat en concertation avec les citoyens et leurs représentants élus.




Information Jeunesse : « 2009, une année pleine d’espoir »

Le 28 janvier dernier, le Président du Centre Information Documentation Jeunesse (CIDJ), Jean-Luc Gulin, présentait ses vœux. Vous trouverez ici son intervention.

Jean-Luc Gulin a rappelé une année 2008 particulièrement difficile mais il s’est réjouit du rapport de l’inspection générale de mai 2008 qui a confirmé que le CIDJ était bien géré et qui « a mis en exergue les performances et l’efficacité [du Réseau Information Jeunesse] auprès des jeunes. » Le Président du CIDJ considère 2009 comme une année pleine d’espoir avec la désignation de Martin Hirsch comme Haut Commissaire à la Jeunesse qui a exprimé le souhait d’amener les jeunes vers l’autonomie, un domaine dans lequel « le réseau Information Jeunesse trouve toute sa dimension ».

Les conseillers d’orientation-psychologues en vidéo

Une vidéo de douze minutes est proposée sur le site de l’association des Conseillers d’orientation psychologues de France (ACOP-F) et sur Dailymotion. Une vidéo qui montre différents aspects du métier de COP, avec beaucoup de témoignages. Dans la cacophonie générale, cette vidéo a le mérite de faire le point au sujet de ce métier.




Union nationale des Missions locales (UNML) : l’insertion des jeunes doit être prise en compte

Un communiqué du 23 janvier 2009 de l’Union Nationale des Missions locales a été repris sur Doc’Insert, un blog qui est spécialisé sur les questions d’insertion. Dans ce communiqué, l’UNML « prend acte de la création d’un Haut-commissariat à la Jeunesse » et espère « que cette initiative marque enfin la prise en compte de la question de l’insertion des jeunes ». L’Union souhaite qu’un signal fort soit envoyé au réseau national des missions locales pour conforter et sécuriser son action. L’UNML pense qu’il serait judicieux de se demander si un renforcement des financements alloués aux missions locales n’aurait pas dû être envisagé. L’Union nationale souhaite également être associée dès le début aux travaux qui se mettent en place.

Le Planning Familial : budget en forte baisse

Le Planning familial annonce sur son site la diminution en 2009 de 42 % de leurs financements d’Etat pour leur « activité historique », à savoir l’information et le conseil conjugal et familial. Le planning considère que cette diminution sera fatale au tiers de leurs associations départementales. Il rappelle que les campagnes nationales de prévention et d¹information ont besoin des relais de terrain pour être efficaces. Le Planning familial annonce 450 000 « rencontres » chaque année et précise que ce n’est pas en privatisant les réponses et en réduisant voire en supprimant les financements publics affectés aux actions de prévention, de sensibilisation, de formation que notre société va évoluer vers plus de justice, de solidarité et d’égalité !

Mise à jour du 5 février : Brice Hortefeux cède sur le Planning Familial

C'est Libération qui reprend une dépêche de l'AFP. Le ministre a déclaré : « Je m’engage à maintenir l’effort budgétaire permettant au Planning familial d’assurer ses missions et je vais plus loin, si cela s’avère nécessaire, je m’engage à abonder telle ou telle ligne de crédits »