Facil'info Le 30 octobre 2008, je vous annonçais une situation de crise au CIJ de l’Essonne, mon employeur à l’époque. Le CIJE était une institution à l’origine de deux portails Internet connus et appréciés nationalement, une structure qui oeuvrait depuis 39 ans au bénéfice de la population de l’Essonne et qui coordonnait près d’une vingtaine de structures implantées localement. Trois financeurs principaux du CIJE ont décidé de ne plus financer le Centre Information Jeunesse de l’Essonne. Voilà pour le bilan. J’en étais le directeur, une page se tourne.

Changement de cap dans la continuité

Je n’ai pas souhaité quitter le secteur de l’information. Après avoir géré pendant autant d’années une structure dont la mission était d’informer, il m’a semblé naturel d’apporter des conseils et de contribuer à la réflexion de ceux qui estiment que l’information est une question importante.

J’ai donc choisi d’opter pour le statut de consultant. Afin de présenter les domaines dans lesquels je peux intervenir, je mets en place un site Internet qui a pour nom facile.info.

Mon intervention portera dans trois domaines :

  • L’information du public. Etats des lieux, détermination des besoins, aide à l’élaboration du cahier des charges dans le cas d’un projet de création ou de rationalisation de l’existant, etc.
  • Le management de l’information (circulation de l’information) au sein des institutions. L’absence de mutualisation des informations au sein d’une même institution est rarement évoquée. C’est pourtant une des principales causes de dysfonctionnement au sein des organisations.
  • La formation. Les nouveaux outils du web facilitent la recherche d’information et leur mutualisation. La principale cause de la non-utilisation de ces outils est l’absence de formation.

L’avenir de ce blog

Après 3 ans et demi de bons et loyaux services, 3 hébergements et 3 looks différents, ce blog cumule 524 billets et plus de 600 commentaires. Fruit d’une veille permanente, il est pour moi à la fois un lieu de réflexion et de dialogue avec ceux d’entre vous qui acceptent de participer ici à la discussion. J’en profite pour vous remercier : le commentaire est une richesse qui bénéficie à tous.

Principal changement de cap prévu pour l’année à venir : moins de commentaires de rapports concernant l’orientation scolaire. Depuis des années, ces rapports parlent de guichet unique et de réformes. Le bilan de tous ces rapports qui se succèdent à un rythme effréné, c’est qu’il ne se passe rien de structurant. On demande à l’orientation scolaire de diriger les jeunes vers les métiers qui embaucheront demain. La crise que nous vivons actuellement montre assez que ce souhait est un leurre et qu’il le sera de plus en plus dans les années qui viennent.