Photo Christian Bensi Vu chez silicon.fr. Second Life a dépassé le milliard d'heures de connexions depuis sa création, en 2003. Linden Lab annonce que 360 millions de dollars y ont été échangés en 2008. 1 250 messages instantanés sont envoyés toutes les secondes depuis 200 pays en 10 langues différentes. Quant aux superficies commercialisées, elles atteignent deux milliards de mètres carrés (en croissance de +19% depuis le premier trimestre 2009, 33% sur l'année).

Vu chez virtualworldnews.fr. Linden Lab prévoit de gros développements à l’international avec des contacts téléphoniques locaux et un bureau permanent pour l’Europe, qui va ouvrir à Amsterdam. Deux nouvelles langues sont disponibles (italien et portugais) ce qui porte à 15 au total le nombre de langues disponibles. 23 moyens de paiement différents sont maintenant possibles y compris l’euro. Une dizaine d’avatars avec un look “business” feront prochainement leur apparition pour satisfaire les utilisateurs souhaitant y exercer une partie de leur activité professionnelle. Les entreprises pourront bénéficier également d’un tunnel d’inscription spécifique (inscription et initiation). Linden Lab travaille actuellement sur la stabilité de la plateforme et ses performances. Ils envisageraient dans un futur proche une version plus légère du logiciel ainsi que la possibilité de consulter directement certains contenus dans un navigateur web.

Vu chez journaldunet.com. Linden Lab teste depuis plusieurs mois un monde virtuel destiné aux entreprises. Le service serait lancé officiellement le mois prochain. Moyennant une redevance annuelle, les entreprises pourraient accéder au monde virtuel de façon totalement sécurisée grâce à la protection de leur propre firewall. L’éditeur prévoirait aussi de vendre des biens virtuels pour enrichir l’univers virtuel des professionnels. http://www.journaldunet.com/ebusiness/breve/le-net/42268/second-life-va-lancer-un-monde-virtuel-pour-les-entreprises.shtml Vu chez atelier.fr. Selon Gartner, les collaborateurs créant des avatars dans les mondes virtuels doivent aussi veiller à ne pas véhiculer une mauvaise image de l’entreprise. D’après Gartner, les mondes virtuels étant de plus en plus utilisés pour le travail, il est important de sensibiliser les collaborateurs et de leur proposer d’adopter un avatar pour le travail et un autre pour les activités personnelles.