Extrait vidéo france-info.com Les 8 et 9 décembre, Leweb édition 2009 a lieu à Paris. Elle est organisée par Loïc et Gérardine Le Meur. 46 pays seront présents cette année. La manifestation pourra être suivie en temps réel sur Internet et notamment sur Iphone pour laquelle un applicatif a été conçu. L’actualité de Loïc Le Meur est donc plus importante que d’ordinaire en France.

Je vous propose deux vidéos où il répond à des interviews.

La première, je l’ai vue chez Philippe Lagane. Elle a été réalisée pour cadremploi.fr. Loïc y parle de recrutement.

En un peu plus de six minutes, il donne quelques conseils et ses constats. Il considère que faire un recrutement par chat est très efficace. Il encourage les jeunes à « laisser des traces » sur le web pour être repérés lors d’un recrutement. Il conseille d’être « fun » et passionné. Il considère que le candidat doit trouver un moyen pour être dans une relation d’échange (d’aide réciproque) avec son recruteur et qu’il faut apprendre à dire non.

Beaucoup de sujets abordés dans cette deuxième vidéo de 44 minutes réalisée par France Info. Loïc y parle notamment de web en temps réel. 40 millions de comptes Twitter aux Etats Unis. Twitter est présenté comme une source pour les médias au même titre qu’une agence de presse. Il pense que le mensonge vit mal en ligne.

Loïc Le Meur affirme que l’accès aux médias sociaux en entreprise ne doit pas être interdit car il permet d’apprendre aux collaborateurs à se servir de ces outils professionnellement. Il croit aussi que la vidéo conversationnelle va exploser d’ici 5 ans.

Il est persuadé qu’on peut faire du commerce électronique en temps réel par un média type Twitter. Il affirme qu’on a trop tendance à vouloir protéger le passé et qu’il serait préférable de chercher à s’adapter aux évolutions. Il accrédite l’idée que les métiers de la distribution (il prend pour exemple les Kiosques à journaux) auront disparu d’ici 5 ans.

Pour cette dernière vidéo, on parle beaucoup d’avenir. L’avantage de la « science fiction », c’est qu’il est rare que l’on vienne reprocher à une personne qui a fait des prédictions de s’être trompée, 5 ans après. Les jugements définitifs méritent souvent d’être nuancés. En tout cas, des réflexions qui conduisent à méditer !