Photo Cohdra sur morguefile Quelques brèves issues de ma veille, qui nous interpellent dans notre fonction d’éducateur :

  • La dernière étude de la Federal Trade Commission s'est attaquée aux risques encourus par les mineurs dans les mondes virtuels non-ludiques, plus précisément sur 27 univers virtuels gratuits. La grande leçon : faire comprendre aux enfants qu'il est de leur responsabilité de ne pas mentir sur leur âge, pour être protégés.

http://www.gameinsociety.com/post/2009/12/15/FTC-%3A

  • Cet article traite du rôle crucial des réseaux sociaux dans l’apprentissage des compétences sociales par les jeunes. Il est possible de continuer à diaboliser les espaces sociaux mais en faisant cela, nous ne leur rendons pas service. Etre un adulte qui réussit en société demande des compétences sociales. Ces réseaux sociaux les apprennent aux jeunes.

http://www.cafedesusages.com/?p=232

  • Une étude belge parle des jeunes et de la fracture numérique. Le non-usage des technologies numériques est rarissime. Mais les jeunes sont nombreux à considérer que leurs compétences dans ce domaine ne sont pas suffisantes. Les EPN sont méconnus. Il faut apprendre à ceux qui s’occupent des jeunes comment ils peuvent utiliser les TIC en tant qu'outil d’éducation.

http://netpublic.wordpress.com/2009/12/17/etude-belge-jeunes-et-fracture-numerique/

  • L’Arist Bretagne a mené une étude pour mieux cerner l’offre et la demande en matière de formation à l’utilisation d’Internet pour la veille. Les freins à une utilisation plus efficace des outils se concentrent autour du manque de temps et de formation. L’Arist propose des critères qui pourraient aider une entreprise ou un organisme de formation à identifier les besoins.

http://www.bretagne-intelligence-economique.fr/fr/temoignages/fiche.php?etude_de_cas_id=56&admin=

  • L’IFOP vient de réaliser une enquête sur « Les internautes et Twitter ». Il en ressort que les internautes français connaissent bien l’outil de microblogging (60 % au lieu de 28 % il y a encore 5 mois) mais seuls 9 % s’y sont inscrits. 63 % vont même jusqu’à affirmer que Twitter est utile. Alors pourquoi ne l’adoptent-ils pas !

http://www.ifop.fr/media/poll/1020-1-study_file.pdf

  • Une longue étude réalisée par l’université du New Hampshire montre qu’il n’y a pas de corrélation entre le temps consacré par les élèves à utiliser des réseaux sociaux et leurs notes. Les chercheurs ont prévu de faire une nouvelle étude s'intéressant, cette fois ci, à la corrélation entre l’usage des média sociaux et le temps de sommeil.

http://fr.readwriteweb.com/2009/12/29/analyse/facebook-ne-nuit-pas-aux-tudes/

  • Selon une étude récente faite sur un échantillon d’environ 3 000 enfants, ceux qui chattent, tiennent un blog et utilisent des sites sociaux comme Facebook ont de meilleurs résultats et maitrisent mieux l’écriture que ceux qui n’utilisent pas le web social. Plus les enfants utilisent des modes de communication différents, plus ils renforcent leur capacités à maitriser l’écrit.

http://fr.readwriteweb.com/2009/12/08/a-la-une/lusage-du-web-social-amliore-maitrise-de-lcrit-chez-les-enfants/

  • Un EPN mobile circule sur le territoire de Gouvy au Luxembourg. 23 villages sont concernés sur un large territoire. Le petit véhicule utilisé transporte six ordinateurs portables et une antenne satellite parabolique. L’EPN mobile s’invite chez l’habitant. Le service est payant (1,50 euro par heure et par personne) et au minimum quatre personnes doivent être présentes, ce qui renforce le lien social entre les habitants.

http://www.epn-ressources.be/un-nouvel-epn-mobile-et-a-se-passe-gouvy

  • Dans cette classe de terminale bac pro, cette enseignante utilise Twitter dans son cours (10 % du temps en moyenne). L’élève doit respecter les règles de grammaire, de syntaxe et d’orthographe. Hors temps de classe, il est support à un soutien scolaire. L’enseignante tweete les notes d’évaluation au fur et à mesure des corrections ainsi que les échanges non confidentiels des conseils de classe.

http://www.carnetdecom.fr/2010/01/lexperience-twitter-dune-classe-de-terminale-bac-pro/