Photo Cohdra sur morguefileQuelques brèves issues de ma veille, qui nous interpellent dans notre fonction d’éducateur.

  • L’utilité des nouvelles technologies dans l’éducation des jeunes est largement reconnue par les Français (88%). Pour les trois quarts, les nouvelles technologies dans l’éducation sont nécessaires, principalement dans l’enseignement secondaire. Equiper collèges et lycées, c’est préparer le présent, équiper maternelles et écoles primaires, c’est préparer l’avenir.

http://www.ludovia.com/news/news_470_education-et-nouvelles-technologies-une-french-lov.html

  • Les applications du Web 2.0, notamment les réseaux sociaux, font exploser le nombre d’informations personnelles accessibles sans limitation de durée sur Internet. Des plaisanteries plus ou moins douteuses, des opinions politiques, des préférences sexuelles ou des relations privées sont affichées. Des conseils et des vidéos sont accessibles sur ce site.

http://www.jepubliejereflechis.net/

  • Le département de psychologie de l’Université de Barcelone a réalisé une étude sur la dépendance à Internet et au téléphone cellulaire chez des jeunes adolescents barcelonais. Les résultats montrent que les dépendances critiques ne concernent qu’une minorité d’individus. La dépendance au téléphone cellulaire est un peu plus élevée.

http://www.internetsante.uqam.ca/2010/02/09/une-etude-barcelonaise-s%E2%80%99interroge-sur-la-cyberdependance-chez-les-jeunes/

  • La Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel, datant de 1981, reste à ce jour le seul instrument juridique contraignant sur le plan international. Depuis, l’essentiel du débat sur la vie privée porte seulement sur le « droit à l’oubli ».

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2010/01/28/le-monde-entier-enterre-la-vie-privee/

  • Un nombre exponentiel d’adolescents et de préadolescents s’adonne à la pratique dite du « sexting » : l’envoi par téléphone portable de photos sexuellement explicites. Un problème qui montre clairement à quel point l’éducation au monde numérique est nécessaire.

http://www.revolutionnairesdunumerique.com/?p=60

  • 25 propositions pour améliorer la relation numérique entre les usagers et l'administration. Un groupe de 7 experts du numérique constate un manque de lisibilité des sites Internet de l’Etat, que nombre de démarches ne sont pas dématérialisées de bout en bout, que l’usager ne semble pas au coeur des préoccupations de l’administration.

http://www.secteurpublic.fr/public/article/25-propositions-pour-ameliorer-la-relation-numerique-entre-les-usagers-et-l-administration.html?id=29273

  • Suite à une étude récente concernant l’exposition de la vie privée des mineurs dans les réseaux sociaux, Michael Stora précise : « De nos jours, nous remarquons une forte adultification des enfants. » Michael Stora conseille aux parents de ne surtout pas s’inscrire sur Facebook dans l’objectif de surveiller leur enfant. Cet espace pour le secret, pour le mensonge, aide l’adolescent à s’autonomiser.

http://www.psychoenfants.fr/fichiers/actus999.php?idc=fr_Les_raisons_du_succes_de_Facebook_aupres_des_jeunes_15023

  • Professeurs et employeurs donnent ici leur sentiment sur les jeunes : Ils ont moins le respect du professeur, l’interpellent et peuvent le mettre en cause. Les jeunes ne peuvent plus imaginer une activité ininterrompue de 50 minutes, ils ont le sens de la communication et savent manipuler un grand nombre de données. Mais en entreprise, les tuteurs se démobilisent.

http://www.slideshare.net/jpouget/la-generation-y-vue-par-les-profs-1

  • Les études qui accusent les réseaux sociaux de réduire la productivité supposent que le temps passé sur ces sites est du temps définitivement perdu. Mais cette affirmation trahit une ignorance du processus créatif. L’être humain a besoin de pauses périodiques pour soulager son esprit de la pression et ouvrir son champ de réflexion.

http://lucileb.com/ejcm/societe/twitter-et-facebook-nous-rendent-plus-productifs-2332

  • D’après une étude de TNS Sofres, 39% des Français de 15 ans et plus ont un accès à l’Internet mobile, que ce soit via leur téléphone mobile ou des clés 3G. Cette proportion dépasse même les 50% chez les 15-34 ans. Mais 35 % des 15 ans et plus équipés de smartphones, ne l’utilisent pas pour se connecter au réseau !

http://www.tns-sofres.com/espace-presse/news/0E9D5B30009A406684BE203025F8BA3B.aspx

  • L'Université libre de Bruxelles a étudié dernièrement les compétences documentaires des étudiants qui s'inscrivent dans le supérieur. Celle-ci démontre que si l'on teste leur capacité à trouver et à traiter de l'information sur Internet, le score des étudiants est de 8/20. Or, parmi les 1600 étudiants testés, plus de 90% avaient une connexion internet à domicile.

http://www.rtbf.be/info/media/edition/francois-frederic-la-jeune-generation-nest-pas-meilleure-que-nous-en-technologie-19454

  • L’enquête Génération A, menée par le CEFRIO auprès de 2 000 internautes québécois de plus de 55 ans, s’est penchée sur leurs perceptions à l’égard des technologies. L’appréhension des aînés varie selon leur niveau de maîtrise et d’expertise. Chaque étape de la « cybervie » d’un senior est jalonnée par différentes peurs.

http://blogue.cefrio.qc.ca/2010/03/internet-la-grande-aventure-des-aines/

  • Une présentation très intéressante de Luc Legay qui précise les règles d’écriture pour le Web.

http://www.slideshare.net/lucos/ecrire-pour-le-web-en-2010

  • Emmanuelle Bermès, de la Bibliothèque nationale de France, explique dans 5 vidéos ce qu’est le web des données. Les moteurs de recherche permettent d’accéder aujourd’hui à ce qu’on appelle le web des documents. Un certain nombre de base de données ne sont par contre accessibles que par les sites Internet qui les hébergent. De nouveaux standards voient le jour qui permettent une interrogation transversale des bases de données. Explications.

http://www.vcasmo.com/user/ADBS

  • Pour Philippe Cazeneuve, les usages du numériques reposent sur 4 piliers : la qualité de la connexion et son prix, un portail local avec des contenus mis à la disposition de l’internaute pour assurer un service de proximité, des structures de proximité qui utilisent le numérique dans leur action quotidienne, des pôles de ressources (EPN) pour aider ces dernières.

http://blog.savoirenactes.fr/post/2010/02/08/Les-4-piliers-de-la-m%C3%A9diation-aux-usages-du-num%C3%A9riques

  • D’après une étude de Jean Véronis, 14 % des auteurs de blogs français ont aussi un compte Twitter et 32 % des blogs américains sont dans ce cas. Mais pour les plus connus (top 1000 wikio), la proportion augmente singulièrement : 26 % pour les français et 57 % pour les américains.

http://blog.veronis.fr/2010/03/etude-twitter-et-la-blogosphere.html