Photo de Fred Pallu Par prudence, pour des motifs personnels ou professionnels, certains blogueurs choisissent de rester anonyme sur Internet.

Pour un professionnel ou une personne morale, faire figurer ses coordonnées sur son blog ou son site est obligatoire. A l’inverse, la loi pour la confiance en l’économie numérique (LCEN) autorise les particuliers à ne pas faire figurer leurs coordonnées. Il suffit qu’ils précisent les coordonnées de celui qui leur fournit l’hébergement. Seul l’hébergeur disposera des coordonnées du blogueur et devra les communiquer en cas de réquisition de la justice.



C’est contre cette possibilité que le sénateur Jean-Louis Masson s’insurge et propose une loi.

Internet s’enflamme sur cette question. Une pétition est en ligne, à l’initiative de Pierre Chappaz, le patron de Wikio.

De nombreux internautes pensent que ce texte est inutile et dangereux car il risque de limiter la libre expression sur Internet. Peu d’auteurs de blogs prennent le risque de diffamer ou de calomnier alors qu’ils savent qu’on peut les retrouver facilement. Si l’on veut diffamer ou injurier, il est infiniment plus aisé de le faire par le biais des commentaires et des réseaux sociaux. Modifier la loi n’aura donc pour effet que de déplacer le problème.