Photo de Marie-Lan Nguyen sur wikimedia Le conseil des ministres d’aujourd’hui a vu la nomination de Jean-Robert Pitte, au poste de Délégué à l'information et à l’orientation (DIO). Il remplace Bernard Saint-Girons. Son rôle devrait être déterminant dans le secteur de l’information-orientation pour les semaines et les mois qui viennent.

Jean-Robert Pitte est né le 12 août 1949 à Paris. Cet agrégé en géographie est un pur produit de l'université française, et plus particulièrement de l'université Paris-Sorbonne dont il est docteur ès-Lettres.

Il a été vice-président de l’Université Paris Sorbonne (Paris 4) entre 1997 et 2001 puis il a occupé la présidence de 2003 à 2008 dans cette même université. L'homme a son franc parlé. Il est favorable à la sélection à l’entrée en université même s’il admet que l’opinion publique n’y est pas prête.

Il a écrit un grand nombre d’ouvrages dont beaucoup traitent de gastronomie. Mais c’est surtout « Jeunes, on vous ment ! Reconstruire l’Université » en 2006 et « Stop à l’arnaque du bac : plaidoyer pour un bac utile » en 2007 qui font connaître ses positions. Il a été candidat aux élections régionales sur la liste UMP menée par Valérie Pécresse.

C’est un homme sans concession. En février dernier, interrogé par educpros.fr, il affirme : « Dans cette mission d’orientation, l’essentiel me semble en effet d’informer les jeunes sur ce qui les attend à l’Université. Il existe aujourd’hui un rideau de fumée, entretenu d’ailleurs par les établissements eux-mêmes afin de conserver leurs effectifs. Il faut expliquer qu’en psycho et en STAPS aujourd’hui – même si je conçois que ces secteurs soient séduisants – on se plante. Dans les filières générales universitaires, il y a aujourd’hui trop d’étudiants. »

La vidéo ci-dessous réalisée il y a plus de 2 ans montre certaines de ces positions.