A partir d'une photo d'Alain Goze sur Flickr Je vous avais parlé ici des Pôles Orientation Métiers (POM) préconisés par Jean-Robert Pitte, Délégué à l'information et à l'orientation. Le décret créant le label national et le projet d’arrêté concernant le cahier des charges de ces lieux uniques étaient présentés ce 8 décembre 2010 au Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie (Cnfptlv). Les deux textes ont été rejetés à une écrasante majorité : 10 votes favorables, 13 abstentions et 21 votes défavorables.

Localtis.info explique les raisons de ce rejet. Les régions souhaitaient une co-labellisation des structures candidates par le Préfet et le Président du Conseil régional. L’Etat a refusé cette proposition, considérant que ce label relevait de sa seule compétence. La question du financement des formations de professionnalisation des personnels a également été soulevée par les régions.

Cet entêtement de l’Etat a conduit à un rejet massif, les seuls votes favorables émanant des représentants de l’Etat. Le rejet était prévisible et on s’étonne qu’aucune concertation préalable n’ait permis un accord. Le projet est donc dans l’impasse et le calendrier va subir un retard conséquent. C’est un revers pour le DIO et pour l’Etat qui espérait, semble-t-il, passer en force.

Quant à l’appellation de ces lieux uniques, un nouveau terme est apparu : Orientation pour tous - Pôle information orientation formations métiers. Le sigle est imprononçable mais la question n’est pas là. Après plusieurs nominations de Délégués, des milliers de pages de rapport, une loi, on en est encore à se demander quel fonctionnement auront ces nouvelles structures et qui les financera.

Le décret rejeté est disponible ici. L’arrêté rejeté est là.