Photo Christian Bensi Je reviens de la quinzième édition des rencontres d’Autrans, organisée par l’association Réso. Un grand nombre de vidéos des moments importants sont disponibles en ligne. Qu’ai-je retenu de ces rencontres ? Une série d’interrogations !

La mort des ordinateurs ?

Frédéric Soussin et François Bocquet ont parlé de « mobiquité » : un mot généré à partir de mobilité et d’ubiquité. Leur présentation a sans doute été un des moments forts de ces rencontres. Pour eux le PC est mort (et le Mac aussi !), le Web que l’on connait est mort également puisque ce seront les applications qui, demain, iront chercher directement les données sur le Web.

A mon sens, le Web ou le PC ne sont pas morts. Ces technologies sont complémentaires. La mort maintes fois annoncée du papier ne s’est toujours pas produite !

Le monde de l’Internet transite par des applications et s’installe dans la mobilité

Les applications disponibles sur les smartphones ou les tablettes facilitent l’utilisation d’Internet, permettent la géolocalisation de ce que l’on cherche ou de ce que l’on croise. Elles rendent possible la réalité augmentée qui superpose des informations à ce qu’on est en train de regarder.

Avec 79 % d’internautes en France, nous sommes de plus en plus dans un Web de masse. Ce ne sont plus les pionniers et les experts qui font l’Internet mais ses utilisateurs, de plus en plus nombreux. Qui pouvait prévoir un tel engouement pour Facebook ? Qui peut déterminer ce que sera l’Internet de demain ? Mais ce nouvel Internet n’est pas forcément exploité avec tout son potentiel. Il est évident que même les plus jeunes auront besoin d’un accompagnement pour favoriser leur compréhension et leur pleine utilisation de ces outils.

Les EPN : un second souffle

L’accès public à Internet a été largement développé à Autrans. La question de la compétence des médiateurs-animateurs est posée mais n'est pas forcément en voie d’être résolue. Chacun a sa définition. Les missions des espaces numériques sont régulièrement redéfinies et s’adaptent à la structure employeur, à l’environnement et au territoire sur lequel il est implanté. Tout ce travail de réflexion se poursuivra au niveau national via un Google docs.

L'Internet des objets : le monde sous surveillance

Avec l’Internet des objets, on peut imaginer les incroyables possibilités que nous offrirons cet Internet omniprésent. Sous prétexte de croisement de nos données personnelles pour nous rendre la vie plus facile, il est de plus en plus clair que nous sommes pistés. Itrmanager.com signale une enquête récente qui révèle que sur 101 applications pour mobiles testées, 56 d’entre elles communiquent le numéro de téléphone, 47 donnent la localisation de l'utilisateur et 5 informent sur l'âge et le sexe et tout cela sans en avertir le consommateur. Le temps de travail réservé à cette question sur Autrans a su nous présenter l’intérêt mais aussi les dangers liés à cette omni surveillance.

La date de la prochaine manifestation des Eté Tics a été annoncée. Celle-ci se déroulera à Rennes du 29 juin au 1er juillet. Nous aurons sans doute l’occasion d’en reparler.