Site illustrations.fr Le quatrième baromètre « Enfants et Internet » a été publié en décembre 2010. Il a été réalisé en entretien en face à face au sein d’établissements scolaires par l’agence Calysto avec le soutien de l’association « La voix de l’enfant ». Cette enquête a été réalisée auprès de 35 000 enfants âgés de 11 à 17 ans. La moitié de ces jeunes regrette le manque de surveillance des parents quant à leur usage de l’Internet.

De 26 à 32 % des jeunes, selon la tranche d’âge, discutent avec leurs parents de ce qu’ils font sur Internet.

82 % des 11-13 ans sont tombés sur des contenus choquants, mais seulement 10 % en ont parlé avec un adulte. 89 % des 13-15 ans ont rencontré la même situation, mais seulement 7 % en ont parlé avec un adulte.

Les jeunes regrettent le manque de surveillance de leur famille. 39 % des 11-13 ans, 42 % des 13-15 ans et 47 % des 15-17 ans déclarent que le jour où ils seront parents, ils surveilleront davantage leurs enfants sur Internet.

Les 11-13 ans, un public en danger sur Facebook

55 % des 11-13 ans et 75 % des 13-17 ans ont un profil sur Facebook. 15 % des 15-17 ans, 12 % des 13-15 ans et même 7 % des 11-13 ans ont déjà créé une page ou un groupe sur Facebook, une compétence que ne possèdent pas forcément leurs parents.

On pourrait croire que les 11-13 ans qui n’ont pas le droit de participer à Facebook sont particulièrement prudents car éduqués par leur famille. Il n’en est rien : seulement 20 % connaissent l’existence des paramètres de confidentialité et seulement 13 % protègent leurs informations personnelles sur le réseau social.

La demande de retrait d’informations touche peu les 11-15 ans et bien davantage les 15-17 ans (21 %).

Au niveau des jeux on constate (en %) :

Etude Calysto - La voix de l'enfant

Un téléphone mobile aux multiples usages

47 % des 11-13 ans ont un téléphone mobile, 73 % des 13-15 ans, 91 % des 15-17 ans. L’usage du mobile pour surfer est loin d’être marginal : 14 % pour les 11-13 ans mais 29 % des 13-15 ans et même 33 % pour les 15-17 ans.

85 % des 15-17 ans, 63 % des 13-15 ans et 44 % des 11-13 ans conçoivent ou diffusent des vidéos via leur mobile au moins une fois par jour.

On est inquiet en constatant que 21 % à 31 % de ces jeunes dorment avec leur téléphone… sous leur oreiller.

Connectés en permanence par leur mobile, ils le sont aussi avec Windows live messenger

Plus d’un tiers des 11-15 ans sont connectés plus de 2 heures par jour sur Windows live messenger que l’étude appelle « Msn », ancienne appellation. Les 15-17 ans sont moins présents. Sans doute ont-ils optés pour la messagerie Facebook en remplacement. 50 % des 11-13 ans et 60 % des 13-17 ans allument systématiquement leur webcam pour discuter.

Les jeunes téléchargent beaucoup de musique (surtout les plus âgés) et dans une moindre mesure les films et les séries TV. Comme on a pu le constater dans l’enquête, les parents oublient souvent leur rôle d’éducateur. L’étude révèle aussi que de 17 à 27 % des parents recourent à leurs enfants pour leurs téléchargements illégaux. Incroyable, non ?