Photo sur Flickr de Johan Larsson L'Internet mobile continue sa percée. Mais cette progression ne cache pas une certaine insatisfaction de la part des mobinautes, quant à la qualité de la connexion dite 3G.

D’après Médiamétrie, on compte 17,7 millions de mobinautes en juin 2011. C’est une progression de 10% en un trimestre. Ils sont plus nombreux et sont connectés plus longtemps. 71 % des mobinautes utilisent l'Internet mobile tous les jours ou presque. Près de la moitié d’entre eux ont consulté au moins une application mobile connectée, soir une progression de 17 points par rapport au 3ème trimestre 2010.



Twitter a annoncé que 55% de ses utilisateurs se connectaient à son service à partir de leur mobile.

Une connexion à Internet très insatisfaisante

Les usages au domicile représentent 55 % des usages du smartphones d’après une enquête de SFR Régie et l'agence de conseil et achat média Groupm. Une des raisons semble liée à la médiocrité de la liaison 3G… quand elle est disponible.

D’après une étude de Compuware portant sur 4014 personnes interrogées dont 500 Français, 80 % des mobinautes indiquent qu’ils utiliseraient le web mobile plus souvent si le surf était plus rapide. La moitié des mobinautes considèrent que la liaison en mode 3G se fait plus lentement que par une liaison câblée ou le wifi. 71 % des mobinautes attendent que leur mobile aille aussi vite sur Internet, voire plus vite que leur ordinateur fixe. 59 % estiment qu’un site devrait se charger en moins de 3 secondes. 74 % quittent même le site après 5 secondes d’attente du chargement de la page. 46 % de ceux qui ont abandonné un site, évitent de retourner visiter ce site par la suite et même 57 % d’entre eux ne conseillent pas à leurs proches le site en question.

Le PC de bureau est en tête des ventes sur ebay

Alors qu’on nous annonce partout la fin de l’ordinateur classique au profit de la seule mobilité, on constate sur la période du 10 juin au 8 août 2011 chez Ebay que ce sont les PC de bureau qui ont été les plus vendus (19 834 transactions) loin devant les tablettes avec seulement 5 889 ventes. Certes, le marché de l’occasion n’est pas significatif à lui seul. Mais ceux qui veulent nous vendre coûte que coûte leur dernière création devraient s’occuper davantage des usages réels en mobilité et du confort d’utilisation que cette dernière apporte.