Photo Fotolia La plus récente des éditions du baromètre des Régions sur les réseaux sociaux est disponible ici. Les chiffres ci-dessous ne sont pas les plus récents.

Les Régions sont des acteurs de plus en plus importants en matière d’animation du territoire. Quelle présence assurent-elles sur les réseaux sociaux ? Facebook, Twitter, quelles régions sont présentes ou pas ? J’interviens de plus en plus auprès des collectivités territoriales. J’ai donc décidé de vous faire partager ma veille et mon expertise sur ce sujet.

18 des 26 régions françaises ont une page Facebook, 14 ont un compte Twitter. Je n’ai volontairement pas recherché d’éventuels profils : aucune personne morale n’est autorisée à avoir un profil sur Facebook. Les pages Facebook ou les profils Twitter retenus sont officiels et donc portés par la collectivité territoriale concernée. D’autres pages ou profils peuvent avoir été créés à l’initiative d’habitants ou d’amoureux de ces régions, ils ne sont pas pris en compte ici. Ce baromètre semestriel permettra de faire le point sur la présence des régions dans les réseaux sociaux et de constater leur évolution.

Présence sur Facebook, présence sur Twitter, dans les deux cas, je vous propose un palmarès « brut » (nombre de fans, nombre d’abonnés) et un palmarès affiné en fonction du nombre d’habitants. Vous trouverez aussi à la fin, un tableau affichant le nombre de tweets postés et l’impact sur l’évolution du nombre d’abonnés.

Présence sur Facebook : la Picardie en tête

Pour la Picardie, c’est le réel dynamisme d’une région et une animation efficace sur les réseaux sociaux qui montrent ses effets ici. Le premier tableau classe les régions en fonction du nombre de fans. Le deuxième tableau permet de comparer le nombre de fans au nombre d’habitants dans une région. Il est naturellement plus facile d’obtenir un grand nombre de fans dans une grosse région que dans une région à la population plus modeste.

Les régions sur Facebook

Mise à jour : Suite à la remarque de Claude BECHU dans les commentaires, il faut lire ci-dessous ‘Rapport nombre habitants / nombre de fans’

Les régions sur Facebook

En observant la présence des régions sur les trois dernières semaines, on constate une très belle progression du nombre de fans en région Poitou-Charentes (+ 505), en Nord-Pas-de-Calais (+ 403) et dans une moindre mesure en Limousin (+183). La plus faible progression est observée en région Provence-Alpes-Côte-D’azur (+ 15).

Dans les régions où la notoriété sur Facebook est forte, la présence des community managers est très dynamique. Sur la page de l’Auvergne et du Limousin, des jeux sont proposés aux fans. Sur la page de la Picardie, un onglet permet notamment aux internautes de communiquer leurs évènements pour publication sur la page.

Présence sur Twitter : les bonnes performances de la Bretagne

Seules 14 régions ont un compte Twitter. Les résultats de la Bretagne ne sont pas étonnants. Cette région est très innovante en matière d’usages numériques. Le premier tableau classe les régions en fonction du nombre d’abonnés. Le tableau suivant donne le ratio nombre d’abonnés / nombre d’habitants et relativise les résultats du premier tableau.

Les régions sur Twitter

Mise à jour : Ci-dessous, il faut inverser également et lire ‘Rapport nombre habitants / nombre d’abonnés’

Les régions sur Twitter

Le nombre de tweets, observé sur les trois dernières semaines, montre de très grandes disparités : de 1 tweet (régions Centre et Ile de France) à 110 tweets (région Provence-Alpes-Côte-D’azur). La moyenne de publication par région se situe à 37 soit presque deux par jour. Il n’y a pas de lien évident entre le nombre de tweets et la progression du nombre d’abonnés.

Les régions sur Twitter

Si les marques font l’objet de très nombreuses observations quant à leur présence sur les réseaux sociaux, il m’a semblé qu’en matière de services publics une observation continue de leur évolution faisait défaut. Amis lecteurs, je suis à votre écoute pour toute suggestion permettant de rendre plus efficace ce baromètre.

La plus récente édition du baromètre des grandes villes sur les réseaux sociaux est disponible ici.