Photo de Coopératique sur Flickr Une enquête menée récemment par le cabinet Millward Brown pour le compte de Google démontre que les salariés à haut potentiel sont plus susceptibles d’utiliser les outils sociaux. Le cabinet a réalisé son étude auprès de 2 700 salariés dans sept pays européens dont 502 salariés en France. Ces salariés ont tous la possibilité d’accéder aux outils sociaux à des fins professionnelles au sein de leur entreprise.

Les outils sociaux apportent à la fois de l’information, des possibilités de contacts et de collaboration. 86 % des utilisateurs fréquents des outils sociaux disent avoir été promus récemment et 72 % se disent susceptibles de l’être. Ils se disent plus heureux : 38 % se disent très satisfaits de leur poste et 64 % sont prêts à recommander leur environnement de travail. A l’inverse seuls 18 % de ceux qui n’utilisent pas les outils sociaux se disent satisfaits de leur poste et seuls 42 % recommanderaient leur environnement de travail.

Les utilisateurs d’outils sociaux disent qu’ils sont 20 % plus efficaces et plus productifs grâce à l’utilisation des outils sociaux. 41 % estiment qu’ils peuvent identifier plus rapidement des contacts, des informations ou des expertises. 37 % pensent qu’ils peuvent ainsi partager des connaissances et collaborer. 31 % pensent que ces outils permettent de réduire le volume et la longueur des e-mails.

71 % des cadres supérieurs utilisent ces outils quand ils sont disponibles dans leur entreprise. Un tiers des répondants déclarent utiliser les outils sociaux internes comme externes à des fins professionnelles au moins une fois par jour.

Cette étude lancée par Google prépare-t-elle une orientation davantage destinée aux entreprises du réseau social Google+ ? A suivre !