Photo Fotolia La plus récente des éditions du baromètre des Régions sur les réseaux sociaux est disponible ici. Les chiffres ci-dessous ne sont pas les plus récents.

Voilà six mois, je vous présentais le baromètre des Régions sur les réseaux sociaux. Voici aujourd’hui sa deuxième édition.

Je vous rappelle la méthode utilisée. J’ai considéré qu’une Région avait tout intérêt à parler de son activité sur les réseaux sociaux au sein de son site Internet. C’est donc sur le site Internet de la Région que ma recherche a porté. Je n’ai retenu que les pages généralistes.

20 Régions sur 26 signalent une présence sur Facebook mais seulement 19 ont une page. La Région qui dispose seulement d’un profil est la collectivité territoriale de Corse. Rappelons si nécessaire qu’aucune personne morale n’est autorisée à avoir un profil sur Facebook. 15 Régions animent un compte Twitter. Les pages Facebook ou les profils Twitter retenus sont officiels et donc portés par la collectivité territoriale concernée. D’autres pages ou profils peuvent avoir été créés à l’initiative d’habitants ou d’amoureux de ces villes, ils ne sont pas pris en compte ici.

Présence sur Facebook, présence sur Twitter, dans les deux cas, je vous propose un palmarès « brut » (nombre de fans, nombre d’abonnés) et un palmarès affiné en fonction du nombre d’habitants. Vous trouverez pour Facebook un tableau indiquant pour chaque Région combien il faut de fans pour produire une action (aime, commentaire, partage…). Vous trouverez aussi à la fin pour Twitter, un tableau affichant le nombre de tweets postés et l’impact sur l’évolution du nombre d’abonnés.

Présence sur Facebook : la Picardie conforte sa première position

Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre de fans. Le deuxième tableau permet de comparer le nombre de fans au nombre d’habitants dans une région. Il est naturellement plus facile d’obtenir un grand nombre de fans dans une grosse région que dans une région à la population plus modeste.

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

La Picardie reste en tête avec une confortable avance et la plus forte progression en 6 mois. La Région Poitou-Charentes gagne une place et enregistre une progression supérieure à celle de la Picardie mais la deuxième place semble encore loin pour elle.

Pour ce deuxième tableau on constate peu de changements et ceux qui étaient en tête le restent.

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

Le troisième tableau permet de juger la participation des fans à la vie de la page. Sont enregistrés le nombre de commentaires, de partages, de « j’aime » sur les posts ainsi que les publications des fans quand cette possibilité est offerte. Saluons la très forte participation de la communauté des fans de la Région Auvergne. Le chiffre qui est indiqué est le résultat observé sur la période du 22/08/2012 au 29/08/2012. Les Régions qui enregistrent les plus mauvais chiffres sont celles pour qui le community manager a eu peu ou pas d’activité durant cette période. La page Facebook d’une Région peut-elle prendre des vacances ?

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

Présence sur Twitter : la Bretagne en tête, talonnée par l’Auvergne

Seules 15 Régions ont un compte Twitter. Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre d’abonnés. Le tableau suivant donne le ratio nombre d’abonnés / nombre d’habitants.

La Bretagne conforte son avance et enregistre une forte progression. L’Auvergne et la Région Rhône-Alpes gagnent deux places.

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

Il est difficile de faire un lien direct entre le nombre de tweets dans la période et la progression du nombre d’abonnés. A l’exception notoire de la Bretagne, on constate cependant que les Régions qui twittent le plus sont généralement en haut du tableau. La moyenne de publication par Région se situe à 513 sur la période soit 3 tweets par jour.

Baromètre régions sur les réseaux sociaux

J’ai pu observer que 4 Régions n’ont toujours pas personnalisé le nom de leur page sur Facebook. L’adresse qui mène à leur page contient en effet des séries de chiffres.

Sur Twitter, les Régions ont généralement un nombre d’abonnements très inférieur au nombre d’abonnés. Trois exceptions à cette règle : Rhône-Alpes qui compte bien plus d’abonnements que d’abonnés et La Corse et l’Auvergne dans une moindre mesure. Il est vrai que le fait d’avoir beaucoup d’abonnements a un effet positif sur le nombre d’abonnés mais est-il souhaitable d’encourager ce comportement.

Amis lecteurs, je suis à votre écoute pour toute suggestion permettant de rendre plus efficace ce baromètre et ses analyses. Je vous donne rendez-vous dans six mois pour un prochain baromètre des Régions et dans deux mois pour celui des grandes villes. La plus récente édition du baromètre des grandes villes sur les réseaux sociaux est disponible ici.