Photo de Relief2010 sur Flickr L’observatoire des réseaux sociaux est une enquête réalisée par l’Ifop chaque année depuis 2007 par questionnaire en ligne. 2 005 internautes constituant un échantillon représentatif ont répondu à ce questionnaire.

82 % des internautes se déclarent au moins membres d’un réseau social, soit une progression de 5 % par rapport à 2011.En moyenne un internaute est membre de 3,5 réseaux sociaux contre 2,8 en 2011.

Parmi les réseaux sociaux les plus cités par l’échantillon, arrivent en tête Facebook (95 %), Youtube (94 %), Twitter (89%) à égalité avec Windows live Messenger (MSN). Ce dernier connaît une très forte progression avec + 11 %. Une très forte progression est constatée aussi pour Google + qui passe en un an de 64 à 79 % de citation.

Facebook bénéficie d’une notoriété supérieure à 90 % de la population quelque soit la classe d’âge ou la catégorie sociale étudiée. Twitter est pour sa part mieux connu des internautes âgés de 18 à 24 ans (94 %).

54 % des personnes interrogées ont un compte Facebook (+ 5 points en un an), puis vient Windows live Messenger (46 %, en progression de 6 points) et Copains d’avant (33 %, en diminution de 4 points). Ce dernier réseau a perdu 16 points en 4 ans. Google + prend la sixième place avec 21 % et Twitter la neuvième place avec 12 %. Plusieurs réseaux entre pour la première fois dans l’observatoire. Il est donc impossible de constater pour ceux-là leur évolution.

Le tableau ci-dessous compare la notoriété et l’usage des réseaux les plus connus et utilisés. Les meilleurs rapports apparaissent en premier. Twitter est mal placé dans ce tableau.

Observatoire des réseaux sociaux

L’observatoire confirme que Facebook attire davantage les femmes (57 %) que les hommes (51 %), les plus jeunes (77 %) que les plus âgés (33 %). Youtube attire davantage les hommes (29 %) que les femmes (19 %). Google + attirent toutes les tranches d’âge de façon homogène et davantage les hommes (25 %) que les femmes (17 %). Twitter a un public davantage masculin (15 %) que féminin (10 %). Viadeo est davantage fréquenté par les cadres (35 %) que par les ouvriers (3 %).