Site illustrations.fr Ce billet constitue la troisième et dernière synthèse de la douzième édition du rapport concernant la diffusion des technologies de l’information et de la communication en France, réalisée par le Crédoc, en 2012. Pour de plus amples informations concernant les données techniques de l’étude, vous pouvez consulter ce billet.

La messagerie instantanée (avec ou sans vidéo) compte de nombreux adeptes

25 % des Français utilisent Skype ou Messenger à partir de leur ordinateur. 45 % des 12 – 17 ans, 40 % des 18 – 24 ans et 46 % des cadres supérieurs recourent à cet usage.

42 % de l’échantillon et 53 % des internautes sont membres d’un réseau social type Facebook, Twitter, Myspace ou Linked In. Il faut noter que dans la question posée à l’échantillon, Viadeo et Google+ n’ont pas été mentionnés. Il s’agit bien ici de réseaux sociaux et non des médias sociaux dans leur globalité. Ceci explique l’écart constaté avec l’observatoire des réseaux sociaux de l’IFop qui annonçait 82 % d’internautes de plus de 18 ans connectés aux médias sociaux. Ce sont les 12-24 ans que l’on trouve majoritairement sur les réseaux (80 % et plus). Si chez les membres d’un réseau, 92 % sont inscrits pour entretenir les liens avec leurs proches, si 77 % le font pour se divertir, 54 % le font pour s’informer sur l’actualité et même 64 % chez les 18-24 ans.

Streaming et téléchargement stagnent

Les déclarations de téléchargement ou de lecture en streaming de musique ou de films stagnent cette année (33 % pour le streaming, 22 % pour le téléchargement).

Une personne sur cinq est adepte des jeux en réseaux mais ce sont les plus jeunes qui s’y intéressent le plus (55 % des 12-17 ans, 37 % des 18-24 ans et 29 % des 25-39 ans). C’est une pratique plus masculine (25 % contre 16 %).

21 % des Français regardent la télévision sur l’ordinateur. 40 % des 12-17 ans le font.

La recherche d’emploi par Internet diminue (21 % contre 25 % en 2011). Une donnée qu’il faudra observer en 2013 ! On peut imaginer que la crise a conduit certains à différer un éventuel changement de poste.

Les usages pratiques d’Internet montrent de grandes disparités

48 % des Français déclarent effectuer des démarches administratives ou fiscales par Internet (chiffre identique à celui de l’an dernier).

La recherche d’informations d’ordre administratif concerne en moyenne 53 % des individus mais avec de grandes disparités (de 15 % pour les 70 ans et plus à 87 % pour les cadres supérieurs). Pour la déclaration des revenus en ligne, on constate là encore de très grandes disparités (12 % pour les non-diplômés, 15 % pour les retraités, 57 % pour les 25-39 ans).

On constate une stabilité du nombre d’internautes qui font des achats sur Internet (49 %). C’est le critère âge qui est le plus discriminant : de 11 % pour les 70 ans et plus à 71 % pour les 25-39 ans.

Une personne sur deux suit l’actualité en ligne : forte proportion pour les 18-24 ans et faible pour les plus âgés et les non-diplômés.

Très majoritairement, les Français pensent que c’est la télévision (58 %) qui leur permet le mieux de suivre l’actualité contre seulement 16 % qui pensent que c’est Internet.

Les principaux freins à l’usage d’Internet sont résumés dans le tableau ci-dessous. On constate toujours que c’est l’apparente complexité des outils qui est un frein à l’usage pour les non internautes. La nécessité d’une formation aux usages reste essentielle.

Crédoc 2012

Chaque semaine, 36 heures de la vie d’une personne se passent devant un écran

Le temps consacré aux écrans est particulièrement important. En moyenne 43 % du temps disponible hors besoins physiologiques (sommeil, repas, toilette…) se passe devant un écran. Par semaine, 20 heures se passent devant la télévision, 13 h sur Internet, 3 heures sur un ordinateur sans utilisation d’Internet. Ce sont les plus âgés et les non-diplômés qui passent le plus de temps devant la télévision (27 heures).

L’étude du Crédoc est disponible ici.