Photo de Gracey sur Morguefile Un sondage a été réalisé par Viavoice pour Trend Micro afin de repérer les usages des 9-16 ans sur Internet. Pour ce faire 502 jeunes de 9 à 16 ans ont été interrogés et 502 parents. La comparaison avec la première enquête d’août 2011 indique une sensibilisation plus forte des parents aux risques d’Internet.

Les pratiques « sérieuses » augmentent, la consommation de vidéo aussi

17 % des jeunes disposent personnellement d’un smartphone contre 10 % en août 2011. 28 % des 13 – 16 ans ont un smartphone et 6 % des 9-12 ans. 6 % des jeunes disposent personnellement d’une tablette contre 2 %, il y a un an et demi.

Le premier usage des jeunes : regarder des vidéos sur Youtube et dailymotion (69 %). Viennent ensuite les recherches d’information pour l’école ou pour s’amuser (68 %). En troisième place est cité le travail pour les devoirs et les travaux scolaires. Cette activité est en très forte progression (de 38 % à 56 %). On trouve ensuite les jeux en ligne et la fréquentation des réseaux sociaux en légère baisse. Les parents ont une idée assez précise de ce que font leurs jeunes en ligne.

Une prévention qui passe par le dialogue

Les parents sont plus nombreux à prendre conscience des difficultés à contrôler les usages numériques de leurs enfants. 65 % pensent que l’accès à Internet depuis les mobiles rend difficile leur surveillance.

Ils sont 87 % à contrôler, espionner ou vérifier ce que leurs enfants font en ligne (+ 5 points par rapport à 2011). Seuls 60 % des enfants pensent qu’ils sont contrôlés. 55 % des enfants de 9 à 12 ans utilisent Internet avec un adulte à proximité, un chiffre faible au regard de la tranche d’âge concerné. 86 % des parents redoutent principalement que leurs jeunes deviennent amis avec des adultes inconnus, 84 % qu’ils accèdent à des sites violents ou pornographiques.

58 % des parents (+ 9 points) déclarent avoir eu une conversation avec leurs jeunes sur les dangers d’Internet dans le mois qui précédait le sondage. Le dialogue est privilégié bien avant les solutions techniques type logiciel de contrôle parental. 97 % des parents ont parlé des dangers d’Internet à leurs enfants et 58 % des enseignants. 70 % des enfants de 9 à 12 ans et 49 % des jeunes de 13 à 16 ans disent tout à leurs parents de ce qu’ils font en ligne.

Les réseaux sociaux, un sujet d’inquiétude

80 % des 13-16 ans et 33 % des 9 -12 ans vont régulièrement sur Facebook. 79 % des parents pensent que Facebook est dangereux contre 59 % des jeunes (65 % des filles et 53 % des garçons).

Certains jeunes souhaitent résister au contrôle qu’exercent leurs parents sur les réseaux sociaux. 13 % ont refusé d’être « ami » avec leurs parents. 16 % admettent cacher à leur famille ce qu’ils font sur Facebook. 22 % ont paramétré leur compte pour que leurs parents ne voient pas certaines informations.

58 % des parents des jeunes qui vont sur les réseaux sociaux ont vérifié les paramètres du compte Facebook de leurs enfants. 35 % ont même créé le compte de leurs enfants, souvent en modifiant les paramètres de confidentialité fournis par Facebook.