Site Illustrations.fr Olféo est un éditeur français de solutions de filtrage de contenus Internet. Pour convaincre les entreprises de l’intérêt d’adopter ses offres, il réalise chaque année une enquête pour étudier les usages non-professionnels d’Internet au bureau.

L’étude a été réalisée sur l’année 2012 et porte sur plus d’une centaine d’entreprises de taille variable. L’observation s’appuie sur l’analyse des journaux de connexion au Web fournis par les serveurs proxy.

Un salarié passe en moyenne 97 minutes sur Internet par jour. Un chiffre qui a progressé de 7 minutes en 4 ans. 59 % du temps passé sur Internet est consacré à des usages personnels soit 57 minutes par jour. Le pourcentage de temps consacré à des usages non-professionnels était nettement plus fort en 2008 (73 %).

Contrairement à ce qu’affirme Olféo, ce surf ne correspond pas forcément à une chute de productivité. Une période très large de 8 h du matin à 20 h le soir est en effet observée. Elle inclut donc la pause du midi, le matin très tôt et le soir très tard.

Les chiffres fournis par l’étude montrent la répartition du temps consacré au surf non-professionnel sur l’ordinateur du bureau.

Trois pics de fréquentation sont constatés :

  • de 8 h à 10 h : consultation de sites d’actualité et des réseaux sociaux,
  • de 12 h à 15 h : consultation de sites de divertissement,
  • de 17 h à 18 h : consultation de sites de services (météo, trafic) et de divertissement.

La comparaison 2011-2012 permet de constater des progressions : +11 % de pour les catégories « blogs, forums, wikis » et « réseaux sociaux », +4 % pour la vidéo, +3% pour les sites d’actualité. A l’inverse, une chute de 10 % est observée sur la catégorie « loisirs » et de 4 % pour le « commerce en ligne ».

Les trois sites les plus visités sont dans l’ordre Facebook, Youtube et Wikipédia. Facebook représente plus de 75 % de la catégorie « réseaux sociaux ».

Pour disposer d’une image globale, il conviendrait d’ajouter l’usage du smartphone, un usage qui progresse fortement mais échappe au contrôle de l’entreprise. Vous trouverez aussi à la fin de l’étude Olféo les droits et obligations des salariés et employeurs quant à l’usage d’Internet au bureau.