Photo Netpublic sur Flickr L’étude de l’Insee qui vient d’être publiée porte sur une recherche qui a été conduite en avril 2012 auprès de 11 617 ménages de métropole et des DOM. La période correspond à celle de l’étude menée par le Crédoc publiée en fin d’année 2012. Les éclairages apportés par l’Insee sont complémentaires de l’étude du Crédoc. Principal constat : si la fracture numérique a fortement diminué en 5 ans pour ce qui est de l’Internet fixe, il en est tout autrement pour l’Internet mobile. Pour l'instant !



78 % des personnes âgées de 15 ans ou plus déclarent avoir un accès Internet à leur domicile. Le taux d’équipement culmine à 99 % pour les moins de 22 ans. Il est de 96 % pour les moins de 30 ans, est supérieur à 85 % avant 60 ans, diminue à 62 % entre 60 et 74 ans pour chuter à 23 % à partir de 75 ans. Le taux d’équipement tombe à 8 % pour les personnes de 82 ans et plus.

Le manque de compétences comme première raison du non usage d’Internet

Les personnes qui ne disposent pas d’Internet au domicile expliquent cette situation par :

  • Leur manque de compétence
  • L’inutilité d’Internet
  • Le coût trop élevé du matériel ou de la connexion.

Seules 3 % déclarent ne pas avoir Internet car elles ne pourraient disposées du haut débit. Les personnes de plus de 75 ans sont aussi celles qui se connectent le moins souvent lorsqu’elles disposent d’un accès Internet. Chez les cadres, 9 internautes sur 10 se connectent tous les jours. Chez les ouvriers et les employés, ce sont 7 internautes sur 10 qui se connectent quotidiennement.

9 % des personnes dépourvues d’Internet au domicile déclarent l’avoir utilisé au cours des trois derniers mois chez des membres de leur famille, chez des amis ou des voisins. 5 % d’entre elles l’ont utilisé sur leur lieu de travail et 2 % dans un cybercafé, une bibliothèque, un hôtel ou un aéroport.

Les usages en ligne se sont bien développés en cinq ans. On constate une progression de 20 points (26 % en 2012) des ventes d’objets aux enchères, de 16 points pour les achats de biens et services (39 % en 2012). La gestion des comptes bancaires et l’utilisation des mails progressent.

40 % des Français utilisent l’Internet mobile

L’Internet mobile (smartphone, netbook, tablette, lecteur MP3, livre électronique) progresse fortement. Mais cet usage est fortement lié à l’âge. 75 % des 15 -29 ans l’ont adopté contre 16 % des 60 à 74 ans et 3 % des plus de 75 ans. Cet usage est aussi fortement lié au niveau d’études. Chez les 15 à 60 ans, 67 % des diplômés d’études supérieures l’utilisent contre 30 % seulement des personnes sans diplôme. 70 % des cadres et seulement 40 % des ouvriers et des employés ont adopté l’Internet mobile. On constate aussi une utilisation supérieure à la moyenne en Ile-de-France. 35 % de ceux qui utilisent l’Internet mobile se plaignent de la lenteur des connexions. Les principales utilisations sont les mails, les réseaux sociaux puis les jeux, les téléchargements, la lecture de journaux et magazines.