Tout trouver sur Internet Au sommaire de cette semaine les européens qui se plaignent de leur vitesse de connexion, des internautes de plus en plus convaincus de l’utilité d’Internet mais qui s'inquiètent aussi de son développement.

45 % des internautes européens cherchent plus de vitesse en changeant de fournisseur

L’étude Eurobaromètre sur les communications électroniques est parue. 27 786 personnes ont été interrogées en face à face. Près de la moitié des ménages européens souhaiteraient passer à une catégorie supérieure d'abonnement Internet ou changer de fournisseur pour bénéficier d'une connexion plus rapide, la vitesse rattrapant le prix en tant que facteur déterminant le choix d'une formule d'abonnement.

40 % des utilisateurs ont du mal à accéder à du contenu en ligne parce que la vitesse de téléchargement est insuffisante.

44 % des ménages disposent d'au moins un abonnement à Internet mobile (contre 30 % en 2012). 45 % des ménages achètent des services de communications groupés (par exemple formule combinant télévision, Internet, téléphonie fixe et services mobiles) auprès du même fournisseur. 40 % (des 45 % de ménages) ont envisagé de changer de fournisseur, mais 29 % déclarent qu'il n'est pas facile de comparer les conditions des offres groupées.

Il est utile de rappeler qu’une très large part de la bande passante et de la puissance du matériel est utilisée pour le seul affichage de la publicité.

Internet : un outil indispensable pour s'informer

Enjeux Les Echos et l'Ifop ont interrogé en ligne 1 009 internautes de 18 ans et plus. Lorsqu’on dit Français dans l’étude, il s’agit en fait de pourcentage d’internautes.

  • 98 % pensent qu’Internet permet d’accéder facilement à l’information.
  • 95 % jugent qu’Internet facilite leur vie quotidienne.
  • 93 % croient qu’Internet constitue un symbole de la mondialisation.
  • 86 % considèrent qu’Internet est pour eux quelque chose d’indispensable.
  • 83 % pensent qu’Internet fournit une information de bonne qualité.
  • 78 % estiment qu’Internet est une bonne chose pour l’économie française et même 75 % qu’il crée des emplois.
  • 76 % trouvent qu’Internet est incontrôlable et même 42 % que c’est quelque chose qui les inquiète.

Google est considéré par 49 % de l’échantillon comme l’entreprise qui incarne le mieux le développement d’Internet, loin devant Microsoft (6 %) et Apple (5 %).

38 % de l’échantillon juge que Google est quelque chose d’indispensable. 51 % jugent que le développement de Twitter les inquiète et 57 % jugent de même Facebook.