Photo Fotolia La plus récente des éditions du baromètre des Régions sur les réseaux sociaux est disponible ici. Les chiffres ci-dessous ne sont pas les plus récents.

Les Régions sont très présentes sur les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas cela qui étonne le plus dans cette cinquième édition du baromètre semestriel des Régions sur les réseaux sociaux. On nous affirme que Facebook serait en perte de vitesse, ses utilisateurs les plus jeunes le quitteraient et y consacreraient moins de temps !

Eh bien, la morosité n’est pas à l’ordre du jour pour ce qui est des pages officielles des Régions. Celles qui ont à cœur d’entretenir une conversation avec leurs fans ont des progressions importantes de notoriété. Ce n’est pas tant la progression du nombre de fans qui attire l’attention mais la progression de l’engagement de ces derniers.

Je ne souhaite pas entrer dans une éventuelle polémique concernant les budgets communication consacrés à la présence des Régions sur Facebook. Tenter de relativiser les bons résultats d’une collectivité en fonction de ce critère me semble un mauvais procès. Je m’intéresse de moins en moins au nombre de fans et de plus en plus à l’engagement de la communauté, gage des efforts du (des) community managers qui l’anime(nt). Mais je suis obligé de constater que la qualité de l’engagement et la progression du nombre de fans sont fortement corrélés.

L’engagement que j’indique dans mes tableaux ne souffre pas de discussion. Je n’utilise pas le fameux « des personnes qui en parlent », un indicateur faux, qui souffre d’effets de seuil inexplicables. Je compte toutes les interactions : commentaires, like sur les commentaires, like sur les publications, partages, autres publications et like sur ces dernières, ce sur une période de sept jours. La période de 7 jours étudiée ici est celle du 12 au 18 mai 2014. C’est fastidieux mais le résultat est indiscutable.

La Bretagne est toujours absente de Facebook et c’est la seule région qui est dans ce cas.

La Région Champagne-Ardenne a changé son adresse Facebook (username) mais n’a malheureusement pas songé à le faire sur la page d’accueil de son site, malgré mon intervention sur Twitter.

MAJ du 26 mai 2014 : Le webmaster me signale que l’adresse est désormais corrigée sur le site Internet.

22 Régions animent un compte Twitter. Un nouvel entrant : la Région Champagne-Ardenne.

Petite nouveauté à la fin de ce cinquième baromètre des Régions : un tableau récapitulatif de la présence des Régions sur les réseaux sociaux, ceux qu’elles déclarent sur la page d’accueil de leur site ou ceux qu’elles affichent sur leur page Facebook.

Je vous rappelle ici la méthode utilisée pour ce baromètre des collectivités régionales. J’ai considéré qu’une Région avait tout intérêt à parler de son activité sur les réseaux sociaux au sein de son site Internet. C’est donc sur le site Internet de la Région que ma recherche a porté. Je n’ai retenu que les pages généralistes et non les pages liées à des dispositifs spécifiques. Les pages Facebook ou les profils Twitter retenus sont portés par la collectivité territoriale concernée.

Présence sur Facebook : l’Auvergne prend la tête

Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre de fans. Dans le précédent baromètre, je signalais la remontée de la Région Auvergne qui semblait irrésistible. La région Auvergne est désormais en tête avec une confortable avance. En 7 mois, les régions Auvergne et Poitou-Charentes ont augmenté leur nombre de fans de plus des trois quarts, les Régions Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes ont plus que doublé.

Baromètre des Régions sur Facebook

Le deuxième tableau permet de comparer le nombre de fans au nombre d’habitants dans une région. Faibles changements sur ce tableau. A noter tout de même la Région Ile de France avec sa dernière place, les Régions Rhône-Alpes et Basse-Normandie qui gagnent toutes les deux trois places.

Baromètre des Régions sur Facebook

Le troisième tableau permet de juger la participation des fans à la vie de la page. Les quatre premiers du classement sont aussi ceux dont l’engagement des fans est particulièrement important. Saluons la très forte participation de la communauté des fans de la Région Auvergne. Le nombre d’interaction avec la page est près de 7 fois celui de la Picardie, pourtant seconde du classement. Il est difficile de ne pas faire le lien entre la participation des fans de la Région Auvergne et sa progression en nombre de fans. Les cinq premiers du classement pour les interactions ont diminué le nombre de leurs publications. Dans le cas de l’Auvergne, les publications diminuent de plus de 50 % mais cette Région reste celle qui publie le plus souvent sur Facebook.

Citons aussi le cas très particulier de la Guadeloupe qui ne publie plus rien depuis le 5 mars 2012 mais dont le nombre de fans reste en progression.

Baromètre des Régions sur Facebook

Le quatrième tableau compare le nombre d’interactions avec le nombre de publications. Certaines Régions publient très peu mais la corélation entre le nombre de posts et le nombre de commentaires est difficile à établir.

Le nombre de publications en moyenne par semaine est en légère diminution. Il passe de 11,2 à 10.

Baromètre des Régions sur Facebook

Présence sur Twitter : la Bretagne, éternelle première du classement

Seules 22 Régions ont un compte Twitter. En dehors de ces comptes actifs, le nom d’utilisateur @RegionBourgogne existe et dispose de neuf abonnés, le compte @CRguadeloupe existe, dispose de 657 abonnés et de 13 abonnements mais n’a publié aucun tweet.

Sur les 22 Régions animant un compte Twitter, 12 ont adopté (au jour de ce baromètre) la nouvelle interface de Twitter et 10 ne l’ont pas fait. Les quatre collectivités avec le plus grand nombre d’abonnés ont, mais est-ce une surprise, procédé à ce changement.

Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre d’abonnés.

La Bretagne reste en tête avec une confortable avance. La Picardie recule encore en perdant deux places. Grand perdant aussi la Région Midi-Pyrénées qui perd trois places tandis que Nord-Pas-de-Calais en gagne 4 et Haute-Normandie trois..

Baromètre des Régions sur Twitter

Le tableau suivant donne le ratio nombre d’abonnés / nombre d’habitants. On constate une stabilité du haut du classement.

Baromètre des Régions sur Twitter

La moyenne de publication par Région progresse de 12 %. Elle se situe désormais à 949 tweets sur la période. En moyenne un peu plus de 4 tweets par jour, une moyenne qui cache de grandes diversités : de 2 tweets par mois pour la Région Centre à 31 tweets par jour pour la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur, un chiffre en progression constante pour cette collectivité.

Baromètre des Régions sur Twitter

En conclusion

Quatre Régions n’ont toujours pas personnalisé le nom de leur page sur Facebook (username). Ce sont la Bourgogne, la Guadeloupe, la Réunion et les Pays de la Loire.

Pendant longtemps, j’ai signalé la situation de quelques comptes Twitter de Régions qui avaient plus d’abonnements que d’abonnés. Cette technique implique que la Région accepte de suivre n’importe quel compte y compris les robots et cela a pour effet d’augmenter par réciprocité leur nombre d’abonnés. Seule la Région Guyanne est encore dans ce cas.

La stratégie consistant à privilégier seulement Facebook, Twitter et éventuellement un hébergeur de vidéo pourrait bien évoluer cette année. La question de la diversification des présences est à l’ordre du jour. Je vous propose un récapitulatif de la présence des Régions sur les réseaux sociaux, un tableau qui ne demande qu’à être complété.

Baromètre des Régions sur les réseaux sociaux

Amis lecteurs, je suis à votre écoute dans les commentaires pour toute suggestion permettant de rendre plus efficace ce baromètre et ses analyses. Plus que jamais la périodicité semestrielle me semble la plus adaptée pour enregistrer des variations qui ne sont visibles que sur une grande échelle de temps.

La dernière édition du baromètre concernant les villes de plus de 100 000 habitants est disponible ici.