illusobsregions_s.jpgLa plus récente des éditions du baromètre des Régions sur les réseaux sociaux est disponible ici. Les chiffres ci-dessous ne sont pas les plus récents.

La sixième édition du baromètre semestriel des Régions étudie la présence des Régions sur les réseaux sociaux. Cette analyse portera sur des données générales, les évolutions depuis le dernier baromètre et plus particulièrement une période de 7 jours. Pour cette édition du baromètre, il s’agit de la période du 10 au 17 janvier 2015. J’évoquerai rapidement ici la situation des Régions sur Google+, Instagram et Pinterest.

La période de sept jours est particulière puisqu’elle inclut la journée du dimanche 11 janvier, journée de mobilisation nationale suite aux assassinats tragiques « je suis Charlie » que l’on connaît. Mais cette mobilisation n’a pas forcément eu d’écho important, en fonction du comportement du Community manager et de la Région.

L’engagement de la communauté est un élément fort dans l’appréciation de la dynamique des pages Facebook et nous verrons ici que la page qui a le plus de fan n’est pas la plus dynamique. Pour la première fois, l’engagement des abonnés sur Twitter fera l’objet d’un tableau.

La Bretagne est toujours absente de Facebook et c’est la seule région qui est dans ce cas.

Les collectivités régionales enregistrent en 8 mois une incroyable progression sur Facebook : + 59 % pour le nombre de fans et 37 % pour l’engagement. Pour Twitter, la progression du nombre d’abonné est de 52 %. Mais ces chiffres recouvrent en réalité de grandes disparités.

Quelques constats :

  • La Guadeloupe devient active sur Facebook et sur Twitter.
  • Un nouveau pseudo pour la Région Ile-de-France a été mis en place.
  • La Réunion ne publie plus sur Facebook que des informations concernant les accidents. Le Community manager ne participe pas à la conversation. 39 publications diffusées sur la période mais un engagement en forte baisse.
  • La Région Champagne-Ardennes ne gère pas son compte Twitter : pas de photo de bannière, un tag 2D à la place de la photo de profil. Je doute que les internautes vont se mettre à flasher leur écran alors qu’il suffit de cliquer sur un lien. L’ensemble des publications se fait en automatique à partir du compte Facebook. Cela explique bien sûr l’échec du compte Twitter de la collectivité.

Belle progression du nombre de comptes Instagram, Google+ et Pinterest mais…

Les tableaux récapitulatifs situés en fin de baromètre montre bien l’évolution de la présence des Régions sur les réseaux sociaux. Les chiffres nous indiquent une réelle diversification :

  • Instagram : 9 Régions présentes au lieu de 3 sur le précédent baromètre ;
  • Google+ : 7 Régions au lieu de 4 ;
  • Pinterest : 4 Régions au lieu de 2.

En matière de dynamisme les choses sont un peu différentes. Pour Instagram, seules l’Auvergne, la Lorraine et le Nord pas de Calais ont publié depuis moins d’un mois. Pour Google+, c’est le cas de l’Auvergne, du Languedoc-Roussillon et de Poitou-Charentes. Pour Pinterest, seule l’Auvergne est vraiment active. Cette morosité est très compréhensible au vu des résultats obtenus sur ces trois réseaux où l’engagement des communautés est particulièrement faible.

Présence sur Facebook : Rhône-Alpes prend la tête

Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre de fans. Dans le baromètre précédent j’avais déjà eu l’occasion de signaler la très grosse progression de cette collectivité. La Région est loin d’être pionnière. Elle est apparue lors du baromètre du 16 mars 2013 où elle se situait en quinzième place. Il lui aura fallu deux ans pour remonter et ravir la première place à l’Auvergne, qui semblait bien installée. La Région Nord-Pas-de-Calais se rapproche de la tête du classement. Ces changements se font au détriment de la Région Picardie qui perd deux places. L’Ile-de-France fait une très belle remontée en gagnant cinq places.

 

Baromètre des Régions sur Facebook

Le deuxième tableau permet de comparer le nombre de fans au nombre d’habitants dans une région. L’Auvergne garde la première place de ce tableau et la Picardie la seconde. Rhône-Alpes gagne six places, l’Ile-de-France quitte la dernière place et en gagne cinq, le Nord-Pas-de-Calais en gagne quatre.

 

Baromètre des Régions sur Facebook

Le troisième tableau permet de juger la participation des fans à la vie de la page. La participation de la communauté des fans de la Région Auvergne reste exemplaire avec un écart très confortable avec la seconde Région du classement.

Citons aussi le cas très particulier de la Guadeloupe qui n’avait  rien publié entre le 5 mars 2012 et le 31 juillet 2014. Ce retour à la normale n’a pas été expliqué mais il donne des résultats prometteurs. Situation particulière aussi pour la Guyane qui doit 85 % de l’engagement de ses fans aux publications des dits fans et seulement 15 % aux siennes.

 

Baromètre des Régions sur Facebook

Le quatrième tableau compare le nombre d’interactions avec le nombre de publications. Auvergne, Rhône-Alpes et Nord-Pas-de-Calais obtiennent d’excellents résultats même si l’activité de publication de Nord-Pas-de-Calais a très fortement diminué, ce qui pourrait être un souci à terme. Mise à jour : Pas de raison de s’inquiéter, David Tabary donne l’explication dans les commentaires ci-dessous.

Le nombre de publications en moyenne par semaine est en légère progression. Il passe de 10 à 11,3, ce qui n’a rien d’étonnant eu égard à la spécificité de la période étudiée.

 

Baromètre des Régions sur Facebook

Présence sur Twitter : la Bretagne, éternelle indétrônable

La première fois qu’un baromètre des réseaux sociaux pour les collectivités est apparu sur la toile, c’était celui-ci. Le 20 février 2012, lors de la première édition, la Bretagne était déjà en tête du classement, elle n’a jamais été menacée.

Seules 23 Régions ont un compte Twitter.  Le compte @CRGuadeloupe existait déjà mais n’ayant jamais  publié, il ne figurait pas dans ce baromètre. C’est donc un véritable changement pour la Région Guadeloupe, qui réactive ses réseaux sociaux.

Le premier tableau classe les Régions en fonction du nombre d’abonnés.

La Région Rhône-Alpes et le Languedoc-Roussillon gagnent deux places. La Région Midi-Pyrénées, après une mauvaise période, se redresse et gagne six places. La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en perd quatre.

 

Baromètre des Régions sur Twitter

Le tableau suivant donne le ratio nombre d’abonnés / nombre d’habitants. On constate une certaine stabilité du haut du classement. Mais Martinique et Guyane gagne deux places et le Limousin en perd trois.

 

Baromètre des Régions sur Twitter

La moyenne de publication par Région diminue de 7 %. Elle se situe désormais à 884 tweets sur la période. En moyenne un peu moins de quatre tweets par jour, une moyenne qui cache de grandes diversités : de 3 tweets par mois pour la Région Centre à 11 tweets par jour pour la Région Auvergne.

 

Baromètre des Régions sur Twitter

Le quatrième tableau observe le type de publication : publications et retweets. On constate une grande diversité dans les politiques menées en matière de retweet des collectivités.

Le tableau fournit par ailleurs une indication quant à l’interactivité des abonnés avec le compte. Il est impossible de juger de l’interactivité réelle des comptes Twitter des Régions sans un accès au module de statistiques. Twitter ne compte pas tous les retweets mais la méthode appliquée ici est du moins la même pour tous les comptes.

Les évènements du 7 juin ont fortement impactés l’engagement sur le compte Ile de France.

 

Baromètre des Régions sur Twitter

En conclusion

Les quatre Régions citées à chaque baromètre n’ont toujours pas personnalisé le nom de leur page sur Facebook (username). Ce sont la Bourgogne, la Guadeloupe, la Réunion et les Pays de la Loire.

J’ai signalé longtemps la situation de quelques comptes Twitter de Régions qui avaient plus d’abonnements que d’abonnés. Cette technique implique que la Région accepte de suivre n’importe quel compte y compris les robots et cela a pour effet d’augmenter par réciprocité leur nombre d’abonnés. J’ai le grand plaisir de vous dire que ce constat appartient désormais au passé.

Comme promis, je vous propose un récapitulatif de la présence des Régions sur les réseaux sociaux, un tableau qui ne demande qu’à être complété.

 

Baromètre des Régions sur les réseaux sociaux

La dernière édition du baromètre concernant les villes de plus de 100 000 habitants est disponible ici.